[READ IN ENGLISH ]À part trois ou quatre bonefish à qui  j’avais foutu la frousse avec mes lancers merdiques et un orteil tordu sur un morceau de corail, la matinée avait été calme sur ce flat de Belize quand tout à coup, Fabian, notre guide favori pointe son doigt tout là-bas et me chuchote : « Bonefish ! »

Un quart d’heure plus tard, malgré ma maladresse congénitale, je le relâchai ce magnifique poisson, preuve s’il en était, de l’existence d’un dieu des pêcheurs . A peine remis de mes émotions, je remarquais sur la surface de l’eau comme une énorme fleur rouge à  environ 20 m. Fabian m’en donna l’explication : « C’est un BIG  barracuda qui vient de manger TON bonefish ! »

C’était midi passé, le barracuda venait de se taper son déjeuner. De mon côté également, mon estomac commençait à me donner des signes très clairs d’impatience. Je me mis fortement à penser à la chance de ce barracuda, chance de de pouvoir s’envoyer un poisson frais sans qu’un ayatollah du  » catch and release » ne vienne le montrer du doigt, le couvrant d’opprobe en l’accusant de ne pas protéger la nature et tout le tremblement…

Depuis, certaines nuits, je rêve d’être réincarné en barracuda .

Apart from my painful toe that I scraped on the coral and three or four bonefish that I startled with my shitty casts, the morning had been uneventful on the Belize flats when Fabian our guide, abruptly pointed his finger toward the distance and whispered: « Bonefish! »

A quarter of an hour later, in spite of my congenital clumsiness, I released a great magnificent fish, proof if it was needed, of the existence of the God of fishermen. Barely recovered from this heightened emotion I noticed, about 20 meters away, an enormous expanse of red, like a flower on the water’s surface. Fabian explained: « A BIG barracuda just ate your bonefish ».

It was a little past noon; the barracuda had just tucked away his lunch.  Me too, my stomach began to give me clear signs of impatience. I couldn’t stop thinking about the good fortune of this barracuda, the luck to be able to dispatch a fresh fish without the Ayatollah of « catch and release » pointing a finger covered with opprobrium; the disrespect for nature accusation; you know the drill…

Since then, on certain nights, I dream of being reincarnated as a barracuda.

0 J'aime