A LA POINTE DU PROGRES / THE PINNACLE OF PROGRESS
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Des savants archéologues on découvert en Grèce une sandale d’élégante dont la semelle était ornée de clous disposés de telle façon qu’elle laissait dans le sable l’ inscription  suivante : « Suis moi beau jeune homme ». En grec ancien !

À ce propos, je viens tout juste d’essayer sur une des plages de Brooklyn ces nouvelles chaussures de wading “Korkers”, avec les fameuses semelles interchangeables. Lorsque je met les semelles avec les clous, je peux, sans effort, écrire sur la plage des phrases que les archéologues modernes étudieront avec soin, comme par exemple : « Denis est un fameux connard ! » Ou : « j’enculerai bien Laura et sa mère en plus ! ». Tout cela avec beaucoup de facilité. J’ai même réussi, en ôtant ces semelles avec une rapidité foudroyante et les remplaçants par celles en feutre, à écrire pour les aveugles cette phrase que le regretté Proust ne renierait pas : “Roger devrait changer de chaussettes plus souvent. “

La science fait tous les jours des progrès considérables . Hâtons nous d’en jouir avant que nous ne retournions à l’âge des cavernes, comme le prédisent certains mages orientaux.

PS. La maison ” KORKERS” peut nous envoyer le chèque à l’adresse habituelle. Merci.

In Greece, learned Archaeologists have discovered a sandal of a streetwalker, the soles of which are studded with cleats disposed in such a fashion that it leaves an impression in the sand which reads: “Follow me, handsome young man”. .. in ancient greek!

A propos, I just returned from trying out, on the beaches of Brooklyn, the new wading shoes: “Korkers” with the famous interchangeable soles.  When I put in the soles with cleats I can, easily, write phrases on the sand that modern archaeologists will study with care, for example: “Denis is a renowned jerk!” or “I would gladly fuck Laura and her mother too!” All of that without effort. I can even, removing the soles with lightning rapidity and replacing them with the felts, write in braille a line that the late-lamented Proust would not disavow: “Roger must change his socks more often.”

Everyday science makes considerable progress. Let us rush to enjoy these pleasures before we return, as some oriental wisemen prophecy, to the age of the caveman.

P.S. The “Korkers” Company can send the check to our usual address. Thank you.