LES MOUCHES A BROCHET collection automne hiver 2012 RAYMOND NOORDERMEER part.1
5 votes, 5.00 avg. rating (93% score)

Le tour du monde des meilleurs monteurs de mouche à brochets continue et aujourd’hui c’est la claque totale avec les créations (les oeuvres d’art !) de Raymond Noordermeer. Ce jeune hollandais écrase tout avec son style réaliste (comme Pat Cohen) très coloré funky mais délicat à la fois. Nous sommes très fier qu’il ait accepté de nous écrire un article sur ses incroyables mouches à brochet ! (vous avez le droit de dire que la traduction est zarbi..) 

Salut mes potes pêcheurs !

Je suis Raymond Noordermeer hollandais pêcheur et monteur de mouche habitant à Delft au sud est de la Hollande. Le Mouching m’a demandé de combler votre curiosité automnale pour de nouveaux montages de mouche à brochet ! Au début de l’automne on peut encore pêcher avec des poppers, gurglers et autres sliders mais quand toutes les feuilles sont tombées il faut malheureusement oublier les leurres de surface ! Une autre frustration, c’est le nombre des touches ratées, et comme on a moins de touche qu’avant…

Pour les jours froids, pluvieux et venteux d’automne, je pêche entre deux eaux avec des soies intérmédiaires ou coulantes suivant la profondeur des spots. Et à cette époque  la règle c’est du Poilu et du Velu !

Mes matériaux fétiches sont :

- le bucktail (avec le poil creux, à la base du bucktail, pour faire des grosses têtes volumineuses)

- le raton laveur (finn raccoon) et la queue de renard arctique que je monte avec la technique du dubbing à la boucle pour gagner du poids

- la laine pour faire des têtes

- de nombreux matériaux synthétiques comme du SF blend, EP ultimate fibers et du Flashabou pour la queue ou la ligne latérale

- du E-Z body tube en grande taille et du mylar cord pour faire les pattes du double bonktail

Et ensuite les grands classique :

- le marabou pour la queue ou les flancs

- pour la queue, les lanière de peau de lapin magnum ou de finn raccoon au mouvement si sexys dans l’eau

- des plumes de cou de coq indien ou chinois et des schlappen

- des longs saddles hackle microbarb grizzly (on les trouves dans les supermarché maintenant, donc oublie pas les ciseaux ! ) (ha bon ? sympa les supermarchés hollandais !)

- des plumes d’autruche (la nage est terrible!!)

Et si vous voulez vraiment faire bouger les poissons, en particulier quand ils sont apathiques, pêchez avec de gros tandems articulés ! 

Justement dans la prochaine partie, l’explication des montages articulées de Raymundo ! Pour se donner l’eau à la bouche matez cette hallucinante Gurgzilla avec son baitfish en mode popper ! Spectaculaire !

Merci à Simon Graham et Jèrome Servonnat