SAUMON DE DORDOGNE
4 votes, 4.75 avg. rating (92% score)

J’ai toujours entendu dire qu’au XIXe, dans les contrats de travail des employés agricoles (quand ils en avaient… ce qui me parait pratiquement impossible), il était stipulé qu’ils ne pouvait manger du saumon plus de 2 fois par semaine et non pas tous les jours, et non pas quotidiennement ! Bon tout ça c’est des rumeurs sans doutes basées sur la réalité tant les saumons étaient nombreux dans nos belles rivières… mais ça c’était avant… avant la prise éléctrique pour le congélo et l’insecticide pour le bel épis maïs… Mais nous n’allons pas parler de ça… nous allons vous parler de Vincent Magne, ce nom ne vous dit peut-être rien mais c’est un heureux pêcheur de Limoges qui en cherchant les grosses truites à Argentat, a attaqué un gobage près de lui avec un gros sedge quand il a eu la surprise de prendre une bonne décharge dans le poignet et de se retrouver attelé à un magnifique Saumon ! Il faut dire qu’il y a des efforts qui sont fait et que depuis une vingtaine d’années, il en remonte quelques uns. Il s’y est même pris une truite de mer ! Mr  François Calmejane en avait attrapé une de prè de 70 cm qu’il croyait être un Saumon. La Dordogne est une rivière formidable ! Vous ne pouvez pas la laisser un peu en paix, Mr et Mme Eudéheffe ? Et vive le saumon ! 

Vincent Magne, saumon, Dordogne, Argenta
Vincent Magne, saumon, Dordogne, Argentat
Vincent Magne, saumon, Dordogne, Argentat