SOIE MONIC GSP SKYLINE STRIPER #11
2 votes, 5.00 avg. rating (92% score)

Ce n’est pas une nouveauté. Les soies Monic GSP Skyline Striper existent depuis maintenant quelques années, mais dans ma quête de soies plongeantes sans élasticité, je n’avais fait que mettre les Monic (des soies flottantes) dans un coin de ma tête. Et une visite au Moulin de Gémages m’a donné envie d’essayer ces soies. Notamment, pour voir ce que “no stretch” veut dire chez Monic.

DSC_0968
DSC_0969
DSC_0970

Et bien chez Monic, no-stretch, c’est vraiment NO stretch. Autant d’élasticité qu’une tresse pour la pêche aux leurres, autant dire aucune. Par rapport à une soie à élasticité classique, les Monic GSP Striper offrent un véritable plus à la recherche de nos chers brochets, à la détection des touches et au ferrage. Pour les pêches exotiques fortes (hors poissons sauteurs type tarpon, beaucoup plus pour la carangue GT), le contact direct offert par ces soies permet un bien meilleur contrôle du poisson, directement en prise avec la puissance des freins des moulinets de combat utilisés pour chercher les leviathans. On réduit également considérablement le ventre qui peut se créer dans la soie.

Côté lancer, le profil de la Striper est très bon pour lancer des grosses mouches. Avec une #11, ayant un fuseau proche de mes shooting #10, on peut atteindre très facilement de belles distances. Ca pose proprement, clairement plus discrètement qu’une shooting. Le revêtement montre une très bonne glisse. Ne soyez pas surpris par l’espèce de paraffine sur les soies neuves, elle s’en va au bout de 10min de pêche. Et si vous voulez tirer vraiment partie de la soie, un coup de spray lubrifiant Monic vous fera passer de la soie catégorie “voiture de sport” à la catégorie “avion de chasse”.

Dear Monic guys, please, on veut une gamme de shooting plongeantes avec cette âme no-stretch!! c’est une bombe!!