Dans les films de pêche – s’agit-il seulement d’un film de pêche d’ailleurs ? – j’ai  une sainte horreur du mauvais plan séquence cadré sur le café qui monte, manière d’être cool. Mais là, on succombe on charme des volutes, qu’elles soient de fumée, de flammes ou même imaginairement des notes.  C’est chaud et ça te réconforte. C’est quelques notes suaves bien placées dans tes oreilles et un café tout chaud qui te raniment. On est bien là, autour d’un café face à la montagne et la rivière à ses pieds. Et c’est exactement ce qui fallait à nos sens.

Jazz & Fly Fishing à la bande son (oui Messieurs Dames !), et l’excellent Rolf Nylinder à la réalisation. Un régal.

[youtube=https://www.youtube.com/watch?v=BykBAadpv2Q&feature=youtu.be]