Depuis un bout de temps, Laurent, Romain et moi, on avait repéré un lac. Il faut bien trois quart d’heure de marche pour y arriver, tout ça le long d’un sentier à travers les bois. Alors au bout, un lac, tout paisible, tout joli et farci de brochet qu’on avait vu se balader dans les eaux peu profondes. Un truc qui fait bien frissonner un pêcheur quoi. Donc par un beau jour d’idée lumineuse, on s’est décidé de passer à l’acte même si on se doutait de l’interdiction formelle du propriétaire d’y pêcher. Laurent s’affaira à choisir la meilleure canne, Romain la meilleure mouche et moi le meilleur chemin pour se tailler si besoin. Bref vous avez saisi l’opération. Une pêche clandestine comme quand on était môme.

photo en bas de texte

Bien, de par notre expérience, renseignez-vous avant de pêcher dans une zone Natura 2000. La mise au point n’est pas la même qu’avec un propriétaire terrien lambda.

Basé sur des faits totalement imaginaires.