Je conduisais lentement vers la rivière. J’avais quitté la route quelques kilomètres en amont, je roulais tout doucement, le moteur était presque silencieux, je pouvais entendre le son si particulier des graviers écrasés sous les pneus. C’était les derniers jours de la saison, j’avais passé la plupart de mon temps dans la rivière et j’aimais emprunter ce chemin avec ma voiture.  Par la fenêtre ouverte je pouvais sentir le vent d’Ouest qui apportait les pluies, les feuilles des peupliers frémirent dans un bruit presque métalique, elles commençaient à jaunir, l’automne frappait à la porte. Je n’avais pas vraiment froid mais j’arrêtait la voiture au soleil pour profiter des derniers rayons qui réchauffaient mon visage, juste là, devant la rivière. J’ai entendu un cerf, le premier de la saison, assez loin. J’ai regardé la rivière et j’ai allumé la radio. il y avait ce morceau de Creedence Clearwater Revival. Le froid pouvait descendre des montagnes, j’étais prêt.