Tip of the spear, la pointe de lance, c’est à la fois une métaphore pour le job du guide et pour sa conscience des problèmes environnementaux. Camp Walker est un de ces gars qui s’est établi comme guide dans les Keys de Floride. Un des plus beaux coins de pêche salée au monde, et clairement un des plus difficiles pour y faire une carrière. La compétition est terrible. Camp a forcé le respect de tout le monde là bas, à force d’un travail de dingue, d’une étude obsessionnelle du milieu, il fait maintenant partie des références locales.

Mais ce petit film marrant, où le sujet charrie la voix off de façon très réussie, a un fond bien sombre. Comme le dit Camp, il faut pêcher autant qu’on peut aujourd’hui, parce qu’on ne sait pas combien de temps encore cela existera. Et il y a des raisons de craindre que ça ne soit plus très long…