On est dimanche, il pleut, c’est la début du mois de février, les gobages sont loin devant et derrières nous. Soudain j’ai une idée. J’ouvre Google Translate !

Quand on me parle de grands espaces, de forêts magnifiques et de rivières cristallines, je pense aux plaines du Colorado, aux chalkstream anglaises mais pas au montagnes japonaises ! Pourtant, en tapant « フライフィッシング » (traduction de « pêche à la mouche) dans Youtube, on trouve tout un paquet de vidéos de japonais pratiquant notre art si plaisant au bord de rivières qui feraient rêver plus d’un moucheur européen. De même que leur salmonidé local : l’amago, et sa superbe robe !

On retiendra la grosse faute de goût sur la musique de cette vidéo, et on fermera les yeux au son de la rivière qui file sous les arbres, allumant par endroits une lumière digne d’un reflet de miroir qu’on prend directement dans les yeux… Je vous avais pas dit que cette chanson avait un problème ?! Enfin on appréciera la panoplie complète de chez Hardy que possède ce pêcheur. J’ai eu un véritable coup de coeur pour le sac !