Notre ami et Ambassadeur Mouching Ken from Elsass était au Kamchatka il y a 10 jours, pour chercher les Steelhead aux derniers jours de l’automne…ou aux premiers jours de l’hiver ! Voici donc specialement pour vous un petit journal de son voyage ! 

kenchopper

A la recherche des grosses mémères ! 

Je viens de rentrer et je suis hanté par les Steelhead ! Des Steelhead plein ma tête. Avec mes amis Martin, Franck, Ilya, Jena alias « Jev Geisha » et notre guide Vladimir… nous avons organisé cette année, un voyage au  Kamchatka ! Douze fuseaux horaires, nous sommes partis à la recherche des Flèches d’Argent…les Steelhead ! Ce voyage, ce n’étaient pas des vacances à proprement parlé: 16 heures de vol, 8 heures de camion, et pour finir, une heure d’hélicoptère à fin d’arriver à la rivière de nos rêves !

Maintenant on est prêt ! Camp 1 = l’Espoir ! camp-river

Pour le premier jour nous avons prévus de monter la rivière où les Steelhead font leur remontée d’automne. Les trois premiers jours nous ont mené sur une rivière magnifique remplie de Kundja, Mikija et UNE Steelhead ! Mais nous ne sommes pas seul, nous avons de la compétition pour la pêche, il y a un ours…kundja1

Nous avions un camp de tentes , facile à déplacer et comfortable, même dans la gelée des matins froids et les jours de niege ! Le Kamchatka est une contrée hostile, spécialement quand vous allez pêcher mi-octobre, vous pouvez avoir les quatre saisons en une seule journée ! Après trois jours de pêche avec de chaudes journées à 5°C, des nuits froides à moins 1°C et des réveils  à moins 15°C sous la neige ! Le score était alors de 0 Stellhead et de 2 pêcheurs hors service (malades).campneige2

Mais il faut garder l’espoir et la bonne humeur car demain matin, nous déménageons le camp pour un meilleur secteur qui a plus de gros pools pour les Steelhead ! Nous finissons par nous installer dans la pêche d’hiver à la steelhead ! Neige, vent et temps glacial toute la journée. Et puis notre ami Frank attrape la première Steelhead ! Helas ce poisson est pris par les branchies avec un intruder… et comme le dit notre guide Russe avec son meilleur Français, C’est la vie…arc1

C’est bon de voir un ami ouvrir le score de la semaine ! C’est encourageant et nous devons persévérer !

Le même jour, en fin de journée sur le pool devant le camp…. personne n’attrape rien ! Pas un poisson ! Même pas une Kundja…

Je me suis dit:  « Ken, il doit y avoir une grosse mémère qui habie dans ce pool, c’est pas possible autrement, trouve là » !

De manière mécanique, j’ai peigné toutes les zones du pool.

Bang ! Une touche fourdroyant et un rish de 50 mètres !  C’est trop bon ! Je suis attelé, enfin ! Ça devait finir comme ça, j’ai déjà erdu deux poissons, il me faut celui là ! petite-steelhead-ken

Ça y est !  La French Connection est dans le jeu !

Nous avons trouvé la pêche que nous cherchions, Climat dur, expedition nomade, pêche physique, psychologiquement éprouvant, tous ce que j’aime ! kundja

En attendant l’hélicoptère, nous avons déjà la tête bien remplie de souvenirs, de regrets, mais surtout de fantasmes ! Car des plus grandes Big MAMA de STEELHEAD ont été touchées mais aucune d’elles n’ont vu nos mains.

Alors, il va falloir y retourner!!

Profitez des photos et bientôt, le film sur Le Mouching !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ken from Elsass