Toujours la même histoire de rapacité industrielle, et de lutte pour la vérité. Les scientifiques sont en première ligne, parce que quoi qu’on dise un peu partout (enfin surtout chez les gens qui n’en n’ont jamais fait) la science est notre seule arme pour comprendre et remédier, et pour dénoncer toutes les conneries que font les hommes sans hésiter une seconde dès qu’il y a du fric à faire.

Alexandra Morton est une de ces scientifiques, et elle se bat contre un géant économique : les producteurs de saumons d’élevage du Canada. Pour sauver ce qui peut l’être de la population de saumons sauvages de Colombie Britannique, menacée par un virus provenant des fermes. Ecoutons-la. Aidons la. Faites passer le mot.