Sons de Cuba, une mixtape qui vaut son pesant de rhum anejo!

Chaque fois que je vais à Cuba, et ça fait un bail que j’y vais, imagine depuis 1992, en pleine périodo especial, a l’époque, pour vraiment s’amuser il fallait aller dans les bals populaires, là où ça virevoltait et comme le dit la chanson, danser la tête vide et les mains pleines. Donc chaque année c’est le même cinéma, l’hiver dure et je n’en peux plus, je me prépare à filer à la Havane, où je retrouve mes habitudes, le poisson frais du restau clandestin de Santy à Jamainitas, la petite maison en bois à l’entrée de la Marina, les cigares à 2€ d’Eduardo, la belle vie insouciante avant d’aller rejoindre Marco et Nelson, les guides aux yeux magiques et au caractère bien trempés, ceux avec qui on se marre sur le bateau comme larrons en foire. Mais pas cette année, ni l’année dernière, et la raison est simple : les dollars ! Cuba attend la manne des touristes américains et du coup, tout ce qui faisait le charme désuet de cette île magique est devenu insupportable, les voyages abordables ont souvent triplé de prix, la petite maison en bois à l’embouchure de la Marina est sur Airbnb et coûte pour une nuit ce qu’on y dépensait en une semaine, quand au clandé de Santy, il a triplé d’espace, il est dans tous les guides. Avant, il fallait passer prévenir qu’on allait diner, et le soir, il fallait taper à la porte dans la peine-ombre, un judas s’entrouvrait et si on ne donnait pas son nom écrit sur un registre, on n’entrait pas. Aujourd’hui, les clients arrivent presque en autocar. Alors il ne me reste que mes rêves et la musique, qui me transporte. Voilà une bonne mixtape à télécharger, Salsa Rétro.

[mixcloud https://www.mixcloud.com/makahito/mix-retro-salsa-cubaine/ width=780% height=320 hide_cover=1 light=1]