Il fait tellement chaud un peu partout que même les sauterelles se mettent à l’eau pour faire quelques brasses. Évidemment, s’il y a du poisson dessous, la baignade peut tourner à la tragédie. Ce qui arrange bien nos affaires de pêcheurs. C’est le bon moment pour aller faire un tour du côté de l’étau de Davie McPhail, qui nous montre un cricket tout vert d’une grande finesse. Les chevesnes de la Loire en rêvent et peut être même que les truites des lacs d’altitude aussi.