Qu’il pleuve ou pas

Quand on voit ce que les rivières de l’Île du Nord en Nouvelle Zélande ont à offrir on devient dingues, et quand en plus on sait que les types vont y pêcher pour la journée… Oui, vous avez bien lu, une journée de pêche à la mouche ! Je sens les larmes chaudes et salées couler sur mes joues, oui, parfois la vie est trop injuste. Ce matin en traversant le brouillard pour aller au taffe, j’entendais les inquiétudes des météorologues, j’entendais la Californie sous les flammes, j’entendais le niveau du lac d’Annecy qui n’a jamais été aussi bas, je pense à ma rivière, l’Aveyron, qui a son étiage d’été alors que Novembre est déjà bien entamé. Qu’est-ce qu’on va faire, quelle danse allons nous faire sous la pleine lune pour qu’enfin nous retrouvions un semblant de niveau pour que la nature soit heureuse. Dans les plans de  reboisement, dans le massif central il n’est plus questin de replanter des hêtres car l’augmentation de la température dans les 50 prochaines années leur sera défavorable ! Bon, et à part ça, on mets des redfish en camargue, oui ou non ?

Donc pour sécher vos larmes, voilà une rivière avec de l’eau et des truites, des putaingues de truites ! Allez, ne vous laissez pas abattre, même si on n’a pas vu une goutte d’eau sérieuse depuis Juin…

[youtube=https://youtu.be/yBcyZh0nti8&rel=0]