L’AMOUR VACHE

Regardez jusqu’à la fin et vous passerez une excellente semaine !

ONE SUMMER SWELL

LE truc super bonnard, c’est les quelques secondes de body surf, le mieux du mieux, la sensation de l’eau  de la vitesse de la vague sur son corps, après, c’est juste superbe, les vagues sont belles, la musique est bonne, on est aspiré, on ne sait plus où l’on est, mais on est ailleurs. Zangs Films, pour les amateurs: Pat Towersey est dans l’eau, RonRomanovsky au micro.

TRISTE FRANCE .

Chers amis.

Le mouching;fly fishing.shameIl m’arrive une fâcheuse histoire. Une histoire qui prouverait s’il en était encore besoin, à quel point l’administration française est archaïque et aveugle. Je sais que ça n’a que peu de rapport avec la pêche à la mouche, sujet hautement captivant mais il y va de l’honneur de notre cher hexagone.
Sans un seul mot de remerciement, ni même d’encouragements,”ils” viennent de me renvoyer par la Poste, le synopsis ci-joint, qui, s’il n’est pas parfait, est néanmoins bien supérieur à bon nombre de films qu’on peut voir sur nos écrans (pauvre public !).
L’histoire, brièvement, est la suivante : Le début du film se passe dans un tunnel ultra secret creusé dans le désert du Nevada. Là, un groupe de chercheurs privés, encouragés par un savant d’origine oriental, sont sur le point de mettre la touche finale à une découverte qui, sans aucun doute, devrait bouleverser la planète et ses habitants.Le Mouching.Fly fishing, espionne L’idée en est fort simple (comme toutes les grandes idées). En deux mots, ces savants mettent au point des produits alimentaires des plus variés qui auront la propriété de se digérer complètement par l’organisme, sans aucun rejets d’aucune sorte. Plus de temps laborieux passés dans les lieux d’aisance, plus de traces suspectes dans les entre-jambes: une vraie libération pour l’humanité. Petit à petit, d’ailleurs, il est vraisemblable, que, ce qu’on nomme le trou de bal ( ou Bâle ) ne serve plus a rien. Des estimations, pas du tout farfelues, avancent même, puisque la fonction crée l’organe, que ces orifices, dans un temps assez court, finiront par disparaitre de nos soubassements. Grâce à une espionne (joué magistralement par Juliette Binoche) le trust des papiers hygiéniques a vent des recherches du labo du Nevada. Une guerre sans merci va se dérouler. Des soldats homosexuels vont être à la pointe des combats. Action,violence non gratuite, scène d’amour “juste ce qu’il faut ». Voilà ,brossé à larges touches,le scénario,qu’ils ont refusé.
TRISTE FRANCE !Le Mouching, fly fishing, mad sientist_modifié-1

PUBLICITE SUBTILE.

Le Mouching, fly fishing, picnique

En temps normal, ce petit coin de rivière est mon domaine secret. Rarement j’y croise d’autres pêcheurs, encore moins des baigneurs importuns qui font fuir les rares poissons s’amusant dans les cailloux.

Mais ce matin-là (pas trop tôt, il ne faut pas exagérer !) cette saloperie de déesse des ruisseaux en avait décidé autrement comme le démontrait cette famille d’émigrés du Pas-de-Calais, leurs mioches et leur chien – chien, obèse et la babine menaçante. Lire la suite

2000 POISSONS D’UN COUP

Le-mouching-fly-fishing-colonialeLe Père Anton Schwartz était un vieil ami d’enfance. Nous nous moquions souvent de lui en le baptisant méchamment «  Anton Noir « (Les enfants sont d’une telle cruauté !) Dans sa jeunesse, Anton avait fait les 400 coups et ses démêles avec la justice l’avaient obligés de s‘engager dans la Coloniale où il avait porté haut l’honneur de la France. Toutes nos belles colonies d’Afrique (centre et nord) d’Asie (Tonkin, Cochinchine et tutti quanti) j’en passe et des meilleurs, n’avaient aucun secrets pour mon ami. Il pouvait, des sanglots dans la voix, en parler pendant des heures. Un beau jour, il m’invita au bar de la «Mousmée» et, me raconta l’histoire qui suit: – Mon cher Flèche, je sais que tu raffoles comme moi de pêche à la mouche, passe-temps des plus instructifs, aussi , je pense que tu devrais apprécier celle qui suit, histoire qui se déroula, il y a des lustres, à mon retour de la guerre du Tonkin.calvitie copie J’étais, sur les bords du fleuve rouge, tombé follement amoureux d’une délicieuse autochtone qui portait le singulier nom de «Long – Long », magnifique spécimen local que j’avais ramené en France avec toute sa tribu, frères, soeurs, oncles, tantes et tout le fourbi. Ca faisait un sacré paquet de jaunes,tu peux me croire ! Je ne t’apprendrai rien sur la passion culinaire dévorante pour les poissons de ces peuplades. ils en consomment du soir au matin, d’énormes quantités. Et tu peux bien comprendre qu’à la vue des prix prohibitifs de ces bestioles à la fraîcheur toute relative dans nos sinistres boutiques françaises, ces pauvres asiates en pleuraient des larmes d’un poids considérables. Lire la suite

LE MOJO POUR MARC CRAPO

Vous êtes bien accrochés ? Voilà à quoi ressemble une partie de pêche avec notre pote Marc Crapo et nos amis de SCOF...pendant la Hardly Strictly Musky Southern Classic ! Vous êtes prévenus, ça déménage… même si on ne voit pas beaucoup de poisson…

EXTRAITS DE L’EFTTEX 2014 2/2

[Suite de la partie 1]…  les mouches super réalistes J-Son,, les collections Turral et FullingMill qui s’ouvrent de plus en plus à tous les poissons (notamment la carpe), les stands très accueillants Costa et Buff, nos potes de Scale et FishMe, Rudi Heger et les super sacs étanches Patagonia qu’il aime très fort, Christer Sjöberg et ses voyages, et tout ceci rythmé par les séances de casting délurées avec Eric Arbogast !!

Fulling Mill
Fullin Mill
Costa
Eric Arbogast
Turral flies
Rudy Heiger
Patagonia
Patagonia
Christer Solberg
Le Mouching
Jerome Servonnat
Eric Arbogast

WEEK-END BELLE

Dites bonjour à Hilda. Cette rouquine replette et fleurie, fruit de l’imagination de Duane Bryers, touche la gaule à l’occasion… On la verra ici de temps en temps