Ken Dreamfish, l’ami alsacien, grand pêcheur d’aspes et pionnier du spey street fishing en France, est parti avec ses potes chasser des rêves de chrome très loin en Asie.

Le Kamtchatka, au cas où ça t’avais échappé, c’est le bord oriental de notre monde : tu sors de chez toi à Bastille, et là tu te mets à marcher vers le soleil levant. Sans jamais t’arrêter, Est-Nord-Est. Tu finis par te retrouver sur la plage. Respire un grand coup les embruns, et suis la plage vers le nord. Tu finiras après un temps sur une vaste langue de terre, coincée entre la mer d’Okhotsk et la mer de Béring, traversée de rivières aux eaux claires, et vide. Et là, au milieu de rien et au bord de l’eau, tu croises une bande d’allumés qui grelottent autour d’un feu sous une bâche jaune, entre deux moments de folie dans l’eau jusqu’au calbard, attelé à une mama steelhead vraiment fachée. Ce sont les chasseurs de rêves du Kamtchatka.